22 septembre 2006

voila l'automne

hormis les quelques pluies caracteristiques de cet été qui s'acheve, je peux dire que je me prepare a vivre un automne beaucoup plus sympathique que les precedents.
de retours dans cette jolie ville de Tours-j'ai dit jolie, c'est tout-, je me suis rendu compte à quel point il est quelquefois difficile de changer.
En effet, les cours a l'université vont reprendre, j'ai retrouvé lors de la reunion de prerentree-inutile reunion autant se l'avouer-tout cet univers completement irreel de gens qui ne s'aiment pas...avec les memes professeurs et les memes programmes que l'an dernier, et les meme programme depuis 10ans avec certains professeurs pour qui changer d'habitude serait pire qu'une privation de leur droit civique-changer de programme signifierait qu'ils sont payé a travailler pendant les vacances....heureusement les syndicats veillent-.
alors, inutile de preciser que les emplois du temps sont etablis en fonction des professeurs et non des etudiants, voila pourquoiil y'a des jours avec 9 heures de cours et d'autres deux-savez vous a quel point il est difficle de supporter ne serait-ce qu'une heure un professeur qui rabache depuis tant d'années les meme litanies a des eleves qu'il ne considere meme pas comme humains de peur de ressentir des choses-encore une chance pour les etudiant salariés comme moi, si je veux avoir cette licence je peux encore continuer 3 ans pour reussir a assister a tous les cours.
ce qui me rassure, quand meme, c'est que nous nous preparons aux elections presidentielles, et que dans les grandes envolees citoyennes auxquelles chacun se prepare avec le souci de respecter autrui, j'ai bon espoir de retrouver encore l'université barricadee par une armée de fils a papa boursiers, fumeurs de marijuanna-personne n'arrivera a me faire croire qu'il y'a plus d'interet au hash qu'a la coke- logé et blanchis par les parents, qui se foutent bien des autres, du moment qu'ils peuvent ne rien faire pendant un mois. et je purrait encore dire, je n'ai aps eu mon année, les greves.....
evidemment la democratie est quelque chose de formidable, le seul souci c'est la nature humaine, qui est tout a fait variable en fonction de la lattitude et la longitude-allez expliquer autrement que cela fonctionne mieux dans le nord-et que nous ne sommes pas sous la bonne.
Bon je reviens a mes moutons, quel plaisir de retrouver tous ces mous du slip de l'université qui se complaisent dans leur moyenneté entretenue, quel plaisir de recommencer a jouer les bon samaritains et ecouter leurs insolvables problemes, de leur apporter des solutions qu'ils n'appliqueront jamais, de retrouver tous ces camarades dont la bonne moitié fuit les quelques difficultés de la vie dans un pays civilisé et securisé par une fuite dans les etudes, partisant du moindre effort et dont le monde se limite a une terrain borné par monoprix, la fac et le bistrot apres les cours-mmhh les soirees du jeudi quel bonheur-
Je me demande encore pourquoi je n'ai jamais trouvé de petit ami de mon age... et surtout a l'université...

Vous l'avez compris je suis ravi de perdre encore un an a me tourner les pouces, alors, si vous lisez ce blog et que vous etes le dirigeant d'une maison de couture, ou d'une quelconque entreprise qui recrute et veut former qq'un de moins de 25 ans, heu cliquez....evidemment si vous etes un milliardaire qui sennuie dans son 1600 metres carré avenue de la grande armée et que vous cherchez un peu de reconfort, cliquez de meme je suis sur que nous avons beaucoup de choses a nous dire. De maniere plus generale, si vous avez un conseil, je suis preneur, ma restructuration me donne evidemment l'energie de chercher, mais pourquoi ne pas se laisser porter par un heureux hasard.

Passons, je poursuis tous les jours mes petits exercices de remise a niveau pour l'acceptation de la vacuité et des aleas des rencontres, plus explicitement, je me degage chaque jours un peu de mes complexes et je fais des rencontres. Les deux dernieres sont assez cocasses, rapidement j'en parle.

le premier c'etait au bar a fesses de Tours ou j'avais amené deux vieux-mais vieux vieux- amis pour une visite du patrimoine tourangeot, une fois mes amis partis et une fois moi meme decu par un type qui etait certainement tres interessant en plus d'etre physiquement plaisant, malheureusement trop tourmenté par ses hormones, je parle avec un type d'abord gentil mais qui a vite derivé vers une loghorree contre les folles et les pedes de mon ages qui sont la honte du pays avec leur look, leur maquillage et leur coté feminin...-je precise que je ne me maquille pas-evidemment je n'ai pu eviter la repartie agacante du genre les folles ca ne vient pas de sortir, la liberté d'expression ca existe, si tu es en accord avec toi meme que peux tu reprocher aux autres si eux trouvent un equilibre tels qu'ils sont.....qui l'a vite rendu tres contradicoire sur ses propos, ce que j'ai souligné en meme temps que le fait qu'il n'exprimait certainement pas le fond de sa pensée sans pour autant en avoir conscience, bref, enfin un con, un vrai, malheureusement bisexuel et papa-encore un gamin malheureux en devenir- mais je m'en suis sorti par un bref, "t'es qu'une pauvre merde" à mon encontre, ce a quoi j'ai gentilment repondu que depuis quelques années de me suis degagé de toute pauvreté et qu'apres tout si ca lui permettait de mieux dormir cette nuit, j'acceptais l'insulte- faut avoir prendre sur soi, voila la compassion......pfffff.

L'autre beaucoup plus sympa, JF, un complexé aussi mais qui est sur la bonne pente, tres bon contact, echange de numero, une bonne amitié a venir peut etre, j'aprecierais fort d'avoir un bon ami a Tours.

Voila, mes " vieux amis" venus me vister on remarqué, cela me rassure, que le contact avec les gens du centre n'est pas toujours, evident, et je commence vraiment par me poser la questioin de ce qui rend les humains si pietres dans cette partie de la france. Si je trouve, je vous le dis evidemment.
En attendant, je vais de ce pas prendre mon thé, il est l'heure.

Posté par Emilientours à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur voila l'automne

Nouveau commentaire