16 décembre 2006

le luberon

c'est d'un pas guilleret, et pardonnez l'expression mais avec l'aisance d'un pet glissant sur une toile cirée que je me suis dirigé vers la gare de Lyon hier pour fuir un peu paris.bonheur, le train etait à l'heure, la premiere est toujours aussi austere avec son lot de cadres sup et ce petit air professionel, d' aspect a peu pres aussi detendu que la ficelle d'un string qu'aurait revetu Maïté....enfin point trop de critique puisqu' il faudra bien que je m'y mette moi aussi, a la sinistrose, si je veux me fondre dans la masse des... [Lire la suite]
Posté par Emilientours à 20:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]